Le jury a beau exister devant la cour d’assises, il n’a cependant pas la même importance, dans notre système, que dans le système nord-américain. Le processus de sélection du jury reste sommaire chez nous. Pour le moment, personne en France ne semble avoir eu l’idée de développer un outil comme Voltaire. Un logiciel qui propose d’ aider les avocats à sélectionner un « bon » jury.

Le développement d’un assistant à la sélection du jury

Le logiciel Voltaire (https://voltaireapp.com/) propose aux avocats de les aider dans la tâche de sélection du jury, en exploitant les possibilités du big data.

De 2013 à 2014, Basit Mustafa, le créateur de l’entreprise, a créé un prototype de Voltaire, concevant ses propres algorithmes. Les tests bêta ont débuté en décembre 2014 et le logiciel a commencé alors à être utilisé dans des procédures. Basit Mustafa avait travaillé chez IBM. Voltaire a conclu un partenariat avec IBM, qui lui permet d’utiliser le service IBM Watson.

Le big data au service de la sélection du jury

Voltaire fournit aux avocats des analyses « psycholinguistiques et comportementales approfondies ». Il s’agit de découvrir les préjugés et les points de vue des jurés potentiels. Voltaire fournit des prévisions en temps réel sur la façon dont pourraient voter les membres du jury. Les avocats reçoivent les prévisions sur leur ordinateur portable ou sur leur smartphone, au cours du processus de sélection du jury.

D’après Basit Mustafa, il est possible de déterminer des facteurs de personnalité, en étudiant la façon dont les gens écrivent sur Facebook et sur Twitter et en les analysant. Le logiciel exploite également toutes les données personnelles disponibles en ligne sur les membres du jury.

Depuis sa création en octobre 2015, Voltaire aurait été utilisé par des avocats dans 105 procès. Son créateur donne l’exemple d’un cas dans lequel le logiciel a permis d’identifier un juré clé. La forte personnalité d’un des membres du jury allait lui permettre d’influencer tous les autres jurés. 800 000 $ auraient été investis dans la société, à ce jour.