L’un des deux arrêtés du 17 décembre 2015 (arrêté « utilisation ») a fait l’objet de modifications mineures par un arrêté du 30 mars 2017 (JORF n°0084 du 8 avril 2017 texte n° 5). L’article 3 (dispositions générales) est retouché pour autoriser les évolutions de nuit ou dans les nuages, dans des zones où est assurée la ségrégation entre les drones et les autres usagers de l’espace aérien. Il existe désormais deux exceptions à l’interdiction de survol d’une zone réglementée ou dangereuse : lorsque la publication d’information aéronautique l’autorise explicitement, ou avec l’accord du gestionnaire de la zone lorsque le gestionnaire est désigné par l’information aéronautique.