Les jurés de Jacksonville (Floride) ont accordé 100 000 $ à une femme qui avait été sévèrement brûlée, lorsque le couvercle de sa tasse en carton de café Starbucks avait sauté, au moment où elle lui était remise, à la fenêtre de son véhicule.Les jurés ont attribué à Starbucks 80% de la responsabilité de l’incident, qui a fait subir à la cliente des brûlures au premier et deuxième degré. Il a été soutenu, pendant le procès, que les couvercles des cafés Starbucks ont tendance à sauter, lorsque le verre en carton est attrapé trop haut. D’après l’avocat de la plaignante, Starbucks aurait admis recevoir environ 80 plaintes par mois à propos de fuites et de problèmes de couvercles.

Starbucks a publié un communiqué pour affirmer que ses employés n’avaient commis aucune faute et de magasin n’a rien de mal. La société envisagerait un appel.